Trouver sa voie : pourquoi pas dentiste ?

1716

Aujourd’hui les adolescents qui peuplent les collèges ont rarement une idée précise de ce qu’ils voudraient faire, une fois leurs études terminées. Certains ont de vagues idées, d’autres des projets un peu farfelus, et pourtant il en est qui se décident au moins pour une branche professionnelle : esthétique, médecine, BTP, automobile… Mais cela reste vague parce qu’ils ne savent en général pas précisément à quoi s’attendre une fois en poste. C’est la raison pour laquelle l’Etat a décidé de faire en sorte que chaque élève de classe de troisième ait l’opportunité de passer quelques jours dans une entreprise pour un stage de découverte de la vie professionnelle. Ceux qui avaient une idée précise en reviennent parfois avec un changement d’avis, quand d’autres sont confortés dans leurs choix a priori.

Choisir les métiers de la santé

Nombreux sont les jeunes qui s’imaginent pouvoir aider leur prochain en intégrant un cursus qui les mènerait à un métier du domaine de la santé. Pourtant pour devenir véritablement opticien, infirmier, médecin généraliste ou sage-femme, les parcours sont très distincts. En effet certaines professions requièrent que l’on étudie de longues années, et l’on sait bien que les études longues ne sont pas à la portée de tout un chacun. D’autres en revanche nécessitent deux à trois années de formation, composées de phases de cours théoriques et de phases d’expérience pratique sur le terrain. Cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agisse d’études plus faciles, mais qu’elles sont simplement moins longues et donc moins onéreuses, et que l’on se retrouve plus rapidement sur le marché de l’emploi.

A découvrir également : Quel pays a le plus de Mcdo ?

Choisir les métier de l’esthétique

Nombreuses sont les jeunes femmes qui s’imaginent, dans un avenir proche, faire de la manucure, de la coiffure, du maquillage… bref qui pensent intégrer une formation dans le domaine de l’esthétique. Elles sont en règle générale pleines de bonne volonté, mais une fois confrontées aux métiers eux-mêmes elles prennent conscience qu’il ne s’agit pas juste de rendre les femmes plus belles, mais que ces professions comportent aussi des contraintes, qu’elles soient horaires ou organisationnelles. C’est précisément pour cela que le stage de fin de collège est très important : en pratiquant soi-même, et en voyant sous ses yeux tous les tenants et aboutissants de la vie professionnelle, on se fait une idée plus concrète et on en décide d’autant mieux de son avenir.

Les compétences requises pour devenir dentiste

Le dentiste est avant tout un professionnel de la santé, et comme tel, il doit posséder des compétences spécifiques. Il doit avoir une très bonne connaissance de l’anatomie et de la physiologie bucco-dentaire afin d’être en mesure d’établir un diagnostic précis et adapté à chaque patient. Il doit aussi faire preuve d’une grande habileté manuelle pour réaliser les soins avec minutie.

A découvrir également : Sevrage tabac : un taux de réussite X2 avec la cigarette électronique d'après les tabacologues

Le dentiste doit aussi être en mesure de communiquer efficacement avec ses patients afin de leur expliquer leur état de santé bucco-dentaire ainsi que les différentes options thérapeutiques qui s’offrent à eux.

La capacité à travailler sous pression est aussi essentielle dans ce métier : le dentiste peut être confronté à des situations urgentes nécessitant une intervention rapide. Il faut donc savoir garder son sang-froid pour prendre la meilleure décision possible dans ces moments-là.

Le respect du code déontologique propre aux professionnels de santé est primordial : confidentialité absolue vis-à-vis des patients ; non-discrimination basée sur l’origine ethnique, religieuse ou sexuelle ; respect absolu du secret médical…

Le dentiste se doit aussi d’avoir une excellente hygiène personnelle ainsi qu’un comportement exemplaire car il représente la profession auprès du public.

Les avantages et les inconvénients de la profession dentaire

Comme toute profession, le métier de dentiste comporte des avantages et des inconvénients. Parlons des avantages.

Le premier avantage est que la demande pour les services dentaires est constante. Effectivement, tout le monde a besoin de soins bucco-dentaires réguliers afin de maintenir une bonne santé dentaire. Cela signifie qu’il y aura toujours un grand nombre de patients qui auront besoin d’un suivi régulier ou de traitements spécifiques.

La profession offre une grande variété dans les tâches effectuées au quotidien : consultations avec les patients ; examens cliniques complets ; analyses diagnostiques ; mise en place du plan thérapeutique adapté à chaque patient ; réalisation des soins conservateurs comme le détartrage ou l’obturation ; interventions plus complexes telles que l’extraction d’une dent…

Vous devez souligner qu’en tant que professionnel libéral, le dentiste peut organiser son travail en fonction de ses préférences personnelles, ce qui lui permettra notamment d’avoir un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle.

Cependant, il y a aussi certains inconvénients à prendre en compte lorsqu’on envisage cette carrière. Le principal point négatif est probablement lié aux coûts engendrés par l’installation et l’équipement du cabinet ainsi que la difficulté rencontrée dans de nombreux cas pour se constituer une importante clientèle dès les premiers mois après l’installation.

Bien souvent, ces cabinets sont amenés à travailler avec des conventions collectives qui peuvent réduire considérablement les sommes que le praticien pourra facturer à ses clients. Au-delà des aspects financiers, il y a aussi une charge de travail conséquente : le dentiste doit être présent et disponible pour ses patients en cas d’urgence et cela peut nécessiter des heures supplémentaires.

Comme dans toute profession de santé, la relation avec certains patients peut parfois s’avérer difficile voire conflictuelle. Cela est souvent source de stress pour le dentiste, mais reste toutefois assez rare.

Vous devez prendre en compte tous les avantages et inconvénients du métier si l’on envisage cette carrière.