Est-ce que les mineurs peuvent acheter des puffs ?

286

Un Puff ou cigarette électronique est le meilleur moyen de mettre fin à une dépendance au tabac. Mais quand on a moins de 18 ans, il est parfois difficile de s’en procurer. Il existe des contrôles juridiques sur les cigarettes électroniques. En fait, comme les cigarettes à tabac, les e-cigarettes sont strictement interdites aux mineurs. Cet article informe davantage sur le sujet.

Nuance entre vente et achat des puffs

La vente d’e-cigarettes est interdite aux mineurs. Il est donc illégal de vendre un puff à une personne de moins de 18 ans. Cependant, il est nécessaire de faire la distinction entre la vente et l’achat. Ce sont deux choses distinctes. Si la législation stipule que la vente est interdite aux mineurs, seul le vendeur sera considéré comme coupable. Acheter un puff à un mineur n’est pas répréhensible. Le mineur qui achète n’enfreint aucune loi. Il n’est pas explicitement expliqué qu’il lui est interdit de les acheter. Cette loi sur la vente de puff aux mineurs est en fait une exception à l’interdiction du refus de vente. Mais, le vendeur a le droit et/ou l’obligation de refuser de vendre. Il est responsable de l’application de la loi et lui seul est responsable si elle est enfreinte.

A lire en complément : Comment réussir le netlinking de votre site ? -

Par exemple, la législation sur les drogues punit la vente, l’achat et la possession de drogues. Dans ce cas, le vendeur, le client et toute personne qui le possède peuvent être punis. Cela ne veut pas dire qu’un mineur en possession de Puff, qui serait arrêté par une patrouille de police, ne risquerait rien. La police peut confisquer le Puff si elle estime qu’elle met en danger le mineur ou qu’elle constitue un élément d’un crime ou une nuisance publique. C’est toujours justifié et la police ne le fera pas à la légère.

A lire également : Trouvez une crèche à Toulouse grâce à Internet

Quel danger court un mineur pris en possession d’un puff ?

Compte tenu de tout ce qui précède, si un mineur est pris en possession d’une e-cigarette, il n’a pas à plaider coupable et ne risque absolument rien. Au pire, en cas de contrôle par la police, sa e-cigarette sera confisquée. La logique voudrait alors que tout jeune en possession d’un paquet de cigarettes soit également puni. Mais il est évident que les forces de l’ordre ont bien mieux à faire. Les commerçants doivent s’assurer que les mineurs n’ont pas accès aux e-cigarettes. Bien entendu, les parents et les éducateurs ont également un rôle important à jouer. Il n’est pas interdit aux jeunes de moins de 18 ans d’acheter le Puff ou de vapoter. Ce qui est interdit, c’est la vente. Toutefois, c’est (généralement) impossible d’acheter un paquet de cigarettes dans un bureau de tabac étant mineur.

En France, 25 % des jeunes de 17 ans fument quotidiennement. C’est l’un des records européens, quand bien même c’est mauvais pour le pays. Il est possible de réduire un peu certaines pratiques. Mais éradiquer le Puff pour les moins de 18 ans est impossible. Toutefois, fumer dès le bas âge a des répercussions. Les jeunes qui vivent du vapotage deviennent deux fois plus souvent fumeurs. En essayant le Puff étant jeunes, ils deviennent dépendants de la nicotine et deviennent ensuite fumeurs.

Quid de la responsabilité des Grossistes puff

Les gros fournisseurs de ces cigarettes électroniques jetables sont les Grossistes Puff. Ils fournissent des e-cigarettes jetables dans l’ensemble de l’Europe. Ils proposent régulièrement de nouveaux produits, au meilleur prix. Au niveau de la livraison, les grossistes puff garantissent une rapidité de livraison en 24 à 48h. pour autant, ils ne sont pas autorisés à vendre des puffs aux mineurs.