Reclassement professionnel : comment ça marche ?  

6

Le reclassement professionnel est une procédure visant à ce qu’un prestataire de services fournisse des conseils pour le compte de l’employeur. C’est un moyen de permettre aux travailleurs licenciés de trouver plus rapidement un nouvel emploi. Il permet aux travailleurs licenciés, sous certaines conditions, de retrouver plus vite un nouvel emploi. Comment ça marche ? Ci-dessous nous ferons le point sur le reclassement professionnel.

En quoi consiste le reclassement professionnel ?

Le reclassement est le fait de trouver un autre emploi à un salarié déclaré inapte à reprendre son travail. Il est important de souligner que le reclassement professionnel, également intitulé outplacement, n’est applicable que lorsque le travailleur est licencié pour un motif grave.

Ainsi, le reclassement professionnel est possible lorsqu’un employeur licencie un travailleur, soit en notifiant un préavis de licenciement, soit en payant une indemnité compensatoire de préavis. La procédure de reclassement est requise si le travailleur remplit les conditions prévues par la loi. Pour accompagner les salariés dans le cadre d’un reclassement professionnel, vous pouvez suivre une formation à Marseille pour un reclassement

Comprendre la procédure de reclassement professionnel 

La procédure de reclassement professionnel est un dispositif qui accompagne le salarié inapte à occuper son poste de travail pour raison de santé. Le dispositif concerne les états de maladies ou d’accident professionnel. L’inaptitude de l’employé doit être déclarée par un médecin du travail. En effet, pour vérifier l’état de santé de l’employeur, une visite médicale est souvent mise en place. 

Si la visite révèle que l’état de santé de l’employé ne lui permet pas d’exercer son travail, un reclassement peut être envisagé. La décision doit découler d’un échange entre le salarié et l’employeur. La visite médicale doit être suivie d’une deuxième rencontre avec le médecin du travail pour lui permettre de constater l’inaptitude. Si le salarié est inapte à occuper son poste, la procédure de reclassement est une obligation faite à l’employeur. Donc, l’employeur est tenu de trouver un autre poste au salarié.