Stabilisation de l’économie du côté des ménages

39

Il y a quelques mois on faisait état des dépenses de la population française qui restait assez réticente. De manière logique, le rythme de dépense dépend normalement du rythme des entrées. Par conséquent, si les paiements en supermarchés et autres grandes surfaces se montrent nonchalants, on en déduit que l’économie ne se porte pas très bien. Cette théorie de cause à effet est confirmée par les statistiques que l’on peut apercevoir dernièrement, la fin d’année s’annonce meilleure que les précédents trimestres.

La croissance des dépenses

En général, la période de fin d’année est un moment pendant lequel on observe le plus de dépenses. Pour cette année, les dépenses des ménages ont augmenté de 0,9% selon les sondages. Une croissance que l’on peut tout à fait prendre en compte si on considère les chiffres des mois passés, d’ailleurs on prévoit une hausse encore plus grande. De ce fait, le dernier trimestre de l’année que nous vivons actuellement se montre meilleur que les deux derniers ce qui constitue un avantage pour l’économie française. En effet, la réticence que l’on a observée il y a quelque temps est désormais révolue, les bourses des ménages sont plus décontractées.

D’autre part, ce qui a contribué à redresser la courbe de l’économie depuis le mois dernier ce sont les dépenses en énergie, les achats en équipements du logement ainsi que l’achat de vêtements. Des dépenses qui sont assez communes étant donné que les fêtes de fin d’année approchent, on renouvelle sa maison, ses vêtements et accessoires pour briller de mille feux. De plus, l’arrivée de la neige impose que l’on prenne des dispositions pour gérer le climat à la maison, ainsi solution de chauffage et réglage de température sont à l’honneur. A cette allure, il est possible que la croissance de l’économie se fasse encore plus robuste.

Néanmoins, il est convenable de rester dans la limite du raisonnable parce que les risques de rechute ne sont pas totalement écartés. La situation politique qui prévaut actuellement pourrait avoir un impact sérieux sur l’économie. La position incertaine concernant le référendum d’Italie, l’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis sont des facteurs qui peuvent peser lourd. Tout changement important serait susceptible de mettre à mal l’économie européenne de manière globale. C’est pour cette raison que les experts en économie recommandent de rester prudents. Faire des dépenses pour maintenir un certain équilibre serait bien si on pensait à préserver dans la mesure du possible pour le futur qui jusqu’ici s’avère douteux.