110 cv correspond à combien de chevaux fiscaux ?

28

Savez-vous que pour calculer la taxe de l’immatriculation sur votre véhicule, sa puissance fiscale et son nombre de chevaux sont pris en compte ? En effet, ce sont des données très importantes utilisées pour ce calcul. Cet article fait mention des méthodes pour les déterminer afin de comprendre les spéculations faites par l’État.

Formules de calcul des chevaux fiscaux

Le cheval fiscal est une donnée qui intervient dans le calcul des coûts liés à l’immatriculation d’un véhicule. Il représente la puissance administrative de l’engin. Le tarif à appliquer pour un cheval fiscal varie d’une région à une autre.

A lire aussi : Les enjeux du parking

Ce tarif fixé par la région sert à calculer la taxe régionale pendant les demandes de carte grise. Par ailleurs, la méthode utilisée pour calculer les chevaux fiscaux dépend d’un certain nombre de facteurs. Il s’agit du type de véhicule et de son année d’homologation.

La formule classique employée pour calculer les chevaux fiscaux en fonction du type de voiture prend en compte la puissance thermique et les diffusions de dioxyde de carbone (CO2). Quand vous avez en votre possession un engin thermique, il est très aisé de retrouver ces informations. Mais pour les bolides électriques, cela s’avère être plutôt complexe.

A découvrir également : Comment bien choisir sa compagnie d’assurance auto ?

Pour pallier ce problème, un nouveau procédé a été mis sur pied en juillet 2020. Ainsi, pour les véhicules thermiques, la formule de calcul est celle-ci : (CO2/45) + (KW/40) ^1,6. Les variables à exploiter avec ce mode de calcul sont le taux d’émission de dioxyde de carbone et la puissance thermique.

Cette puissance doit être évaluée en KW. Chacune de ces informations se trouve respectivement en case V.7 et P.2. Par ailleurs, après l’obtention de votre résultat suite au calcul, il est recommandé d’arrondir au chiffre le plus près.

La formule utilisée en considérant l’année d’homologation quant à elle se présente comme suit : 1,34+ (1,8*(96/100) ^2) + (3,87*(KW/100)). La seule variable utilisée avec cette méthode est la puissance thermique du véhicule.

La dernière formule est celle utilisée pour les véhicules électriques. Ce type de véhicules est de plus en plus courant, surtout dans les zones françaises. Pour donc calculer leurs chevaux fiscaux, il suffit de suivre la règle ci-après : (0,00018*KW^2) + (0,0387*kW+1,34).

Conversion de la puissance fiscale en chevaux fiscaux

Une chose est de savoir calculer les chevaux fiscaux, mais l’autre est de parvenir à convertir la puissance en chevaux fiscaux. En effet, bon nombre de conducteurs ne savent ni déterminer la puissance fiscale de leur engin ni la convertir en cheval fiscal.

Il faudrait savoir qu’il y a une nette différence entre la puissance du moteur et la puissance fiscale. Comme sus énoncée, la puissance fiscale est exprimée par les chevaux fiscaux. Alors que celle du moteur est exprimée en Chevaux Vapeur, est souvent notée ch.

Par ailleurs, il est possible de convertir la puissance du moteur en chevaux fiscaux. Pour ne pas obtenir un résultat erroné, il est nécessaire que vous vous assuriez que la puissance est bien en KW. Dans le cas contraire, votre travail serait faux. Ceci étant, 110 cv correspondent à 6 chevaux fiscaux.