Qu’est-ce qu’une assurance mixte ?

18
Qu'est-ce qu'une assurance mixte ?

L’assurance mixte est une combinaison de plusieurs autres assurances notamment l’assurance vie et l’assurance décès. C’est l’idéal pour toute personne désirant s’assurer elle-même et des tierces personnes contre certains types de risques. Elle est beaucoup pratiquée. Comment fonctionne concrètement l’assurance mixte ? Par le biais de cet article, découvrons ensemble ce qu’est l’assurance mixte et quels sont les différents types d’assurance mixte qui existent.

L’assurance mixte: qu’est ce que c’est concrètement ?

L’assurance mixte est l’une des assurances-vie qui se fait le plus couramment. L’assurance mixte est une  combinaison de l’assurance vie et l’assurance décès. Ces deux assurances ont des finalités différentes. Elle consiste pour le souscripteur à verser mensuellement à la compagnie d’assurance une prime d’assurance. En cas de décès, cette prime permettra au bénéficiaire de percevoir des indemnités de la part de l’assureur. Les indemnités perçues permettront de constituer un capital.

A voir aussi : Comment bénéficier de l’énergie avec Daniel Duminy ?

L’assurance mixte donne accès à deux différents types de garanties. Une garantie en cas de survie du souscripteur et une autre en cas de décès de ce dernier. Le souscripteur peut ne pas forcément être le bénéficiaire de l’assurance.

La garantie en cas de survie du souscripteur

En cas de survie du souscripteur (bénéficiaire de l’assurance) au terme du contrat, il perçoit un versement.

A lire en complément : Les différentes étapes d’une organisation de congrès réussi

La Garantie en cas de décès du souscripteur 

Cette garantie prévoit au bénéficiaire désigné par le souscripteur de percevoir les indemnités liées à l’assurance en cas de décès. Le ou les bénéficiaires désignés peuvent être des héritiers. Il en est de même  pour le conjoint survivant ou encore pour d’autres membres de la famille du souscripteur. Les indemnités seront perçues sous forme de versement en capital.

Les différents types d’assurance mixte

Les assurances mixtes prennent plusieurs formes. Voici  quelques formes d’assurance mixte.

L’assurance mixte ordinaire

Dans ce type d’assurance mixte, l’assureur prend la résolution de payer le capital convenu avec le souscripteur. Le paiement peut être effectué au terme du contrat si l’assuré est toujours en vie. Il peut aussi être fait à son décès s’il meurt avant l’échéance du contrat.

L’assurance vie à terme fixe

Ce type de contrat permet au souscripteur de constituer de façon progressive un capital. La constitution du capital se fera par des versements mensuels réguliers de primes d’assurances à l’assureur. Le souscripteur à l’assurance est tenu de fixer la date de fin du contrat. C’est à cette date que les bénéficiaires désignés par le souscripteur percevront les indemnités ( capital). A la fin du contrat, le souscripteur n’est plus tenu à engagement de paiement d’une prime d’assurance.

L’assurance vie universelle

Ce type de contrat présente un caractère spécifique. Il octroie au souscripteur dans une certaine limite la possibilité de moduler comme bon lui semble la prime à payer. Notez que les indemnités à percevoir dépendent des primes payées. Donc en cas de décès du souscripteur, le capital que percevra le bénéficiaire désigné sera fonction des primes payées.

Autres choses à à savoir par rapport à l’assurance mixte

Il faut noter que les contrats d’assurance mixte ne dérogent pas à la fiscalité propre de l’assurance. Et cela, que ce soit en ce qui concerne la taxation des intérêts produits lors du versement du capital ou également de la rente à l’échéance du contrat. Les capitaux perçus par le ou les bénéficiaires sont également soumis à la fiscalité propre à l’assurance. Des abattements sont appliqués sur les contrats d’assurance en fonction de la durée du contrat. Les contrats de plus de 8 ans bénéficient d’un abattement de 4.600 ou 9.200 €. Cet abattement est appliqué lorsqu’il y a une imposition commune de l’impôt sur le revenu. Ou encore en cas de prélèvement libératoire à un taux réduit de 7.5%.

Notez également que les contrats d’assurance vie ne figurent pas dans la succession du souscripteur. C’est également le cas pour tous les contrats d’assurance mixte.

Avantages et inconvénients

Le souscripteur au contrat d’assurance mixte bénéficie de plusieurs avantages. Il à droit à deux garanties : une garantie épargne et une garantie prévoyance. Pour ces deux garanties, le souscripteur n’est tenu que de payer une seule prime.

Cependant le contrat d’assurance mixte ne fonctionne pas comme un contrat double. En cas de décès du souscripteur, les cotisations versées par l’assurance ne sont pas majorées d’intérêts. A l’échéance du contrat, seule une des deux garanties sera considérée.