Loi Pinel 2020 : quel avenir ?

15

Quel avenir pour la Loi Pinel 2020 et au-delà ?

Disponible uniquement en France, la fin de l’Acte Pinel est prévue pour 2022. Considéré favoritisme par les pays européens voisins, la loi Pinel 2020 n’a pas longtemps avant elle. Jusqu’à la fin du système, aucun changement majeur à signaler dans le fonctionnement de cette fameuse loi d’exonération fiscale. Bien que le gouvernement n’ait pas encore révélé de nouvelles concernant la Loi Pinel 2020, il est probable que cette dernière ne changera pas beaucoup (s’il y a un changement). Vous pouvez toujours vous attendre à des éclaircissements sur le zonage de l’appareil. Principalement sur les secteurs qui ont besoin de plus que d’autres.

A voir aussi : Le marché immobilier après la crise du coronavirus

Les conditions pour bénéficier de la loi Pinel en 2020 sont les mêmes que les années précédentes :

  • Achetez une maison neuve et louez-la pour une période de 6, 9 ou 12 ans. Profitez d’une remise proportionnelle de 12, 18 ou 21 % du montant d’achat dupropriété.
  • L’ hébergement doit être dans une zone convenable pour Pinel 2020 (Zone A, Abis ou B1)
  • Deux investissements Pinel par an, jusqu’à 300,000€
  • Louer la propriété dans un délai de 2 ans après la signature du bail ou l’achèvement des travaux

Lire également : Comment investir dans l’immobilier haut de gamme ?

Biens admissibles en vertu de la Loi Pinel 2020

Quels actifs sont admissibles à la Loi Pinel en 2020 ?

La réduction d’impôt proposée par le régime d’exonération fiscale s’applique à plusieurs types de biens immobiliers :

  • Nouveaux biens
  • Marchandises en VEFA (vente en état futur d’achèvement ou vente sur plan)
  • Ancienne propriété avec projet de rénovation à neuf
  • Les locaux (bureaux, commerces, dépendances) à transformer en logements
  • Propriétés malsaines avec projet de rénovation

Il est également important de noter que tous les logements qui prétendent être inclus dans laLe système Pinel 2020 doit répondre aux critères de performance énergétique. Par exemple, les maisons neuves doivent bénéficier de la réglementation thermique RT2012, tandis que les maisons en rénovation doivent recevoir la marque HPE ou BBC 2009.

Zonage de l’appareil Pinel en 2020

Comme on l’a vu dans l’introduction, les zones éligibles à Pinel 2020 devraient être sensiblement les mêmes que l’année dernière. Ainsi, nous trouvons :

Région de Pinel Villes intéressées Zone A Bis Paris (75), Yvelines (78), Hauts-de-Seine (92), Seine Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94) et Val-d’Oise (95). C’est le domaine où le besoin de logement est le plus ressenti. Zone A Le reste de l’agglomératParis non inclus dans la zone A bis et dans les principales villes de France avec leurs banlieues plus Corse (Lille, Lyon, Marseille, Ajaccio, Montpellier…) Zone B1 Villes moyennesdimensions et leurs agglomérations respectives ainsi que les territoires d’outre-mer (Reims, Villeneuve-d’Ascq, Béthune, Lens, Clermont-Ferrand, Aix-les-Bains, Annecy, Le Havre, Port-Louis…) Zone B2

Municipalités de plus de 50 000 habitants et titulaires d’une accréditation spéciale de la préfecture.

Depuis le 1er janvier 2018, la zone B2 n’est plus éligible à Pinel Law. Cependant, si les permis de construire ont été délivrés tardivement (31/12/17) ou si l’acquisition finale du logement a été faite au plus tard le 15/mars 2019, il est encore possible de faire bénéficier votre logement de la réduction d’impôt de l’ancienne zoneAB2.

Plus de temps pour la Loi Pinel 2020 ?

Cette année également, le contribuable français pourra bénéficier de la réduction d’impôt accordée par la loi PIINEL 2020. Cela sera certainement vrai jusqu’au 31 décembre 2021, mais qui sait ce qui se passera ensuite. Le régime fiscal Pinelsera remplacé ou supprimé. Peut-être prolongée, mais compte tenu du climat politique et économique actuel, il est fort probable que cette option ne sera pas réalisée.

Des régimes d’exonération fiscale sont mis en place dans notre pays depuis plus de 30 ans. Elles sont essentiellement la réponse à la forte augmentation de la population et à l’incapacité des institutions à fournir suffisamment de logements. On a ensuite demandé aux particuliers d’investir dans le logement en échange de réductions d’impôt. Cependant, ces dernières années, nous constatons un retour massif des institutions sur le marché du logement, ce dernier étant surtout à la recherche d’un retour. Ils achètent massivement de nouveaux biens, ce qui réduit considérablement les stocks restants pour les particuliers.

Si les institutions continuent à acheter à ce rythme,il y a beaucoup à parier que la loi Pinel 2020 ne sera pas renouvelée après 2021 . En effet, ce qui estl’intérêt du gouvernement à continuer de légiférer pour encourager l’investissement dans le logement si l’offre d’institutions est en mesure de répondre à la demande ?

Il est donc temps pour les investisseurs de se précipiter pour investir (sans investir rapidement non plus). En effet, vous êtes sûr d’avoir la Loi Pinel en 2020 . Il est donc idéalement nécessaire d’enregistrer votre investissement auprès du notaire au cours de l’année. C’est cette date qui sera prise en considération en bénéficiant de la réduction d’impôt accordée par le régime Pinel 2020.

Que va-t-il se passer en 2022 ?

En tant qu’investisseur dans de la pierre, il est logique d’avoir une réflexion à long terme. Vous vous posez donc logiquement la question d’un investissement bénéficiant de ce dispositif. Même sans être voyant, ni dans le secret du gouvernement, essayons de faire un point objectif de la situation pour savoir s’il vaut mieux investir rapidement ou si rien ne presse.

Poussé par le mouvement des gilets jaunes, le gouvernement a promis de faire disparaître les régimes d’exceptions. Les expert du Cap (comité d’action publique) recommandent eux-aussi de mettre fin à la loi Pinel qui favorise selon eux, les gros propriétaires fonciers. Ils conseillent donc de la transformer en un Régime unique et commun pour tous les investisseurs.

La Cour des Comptes a également préconisé de réduire ce dispositif de défiscalisation. Voilà pour le côté négatif de la chose. Voyons maintenant les signes encourageants qui pourraient nous amener à croire que la loi Pinel va être reconduite. Le marché de l’immobilier est toujours en tension dans nombreuses villes, même si la loi Pinel a aidé à fluidifier le marché dans certains secteurs. Le gouvernement ne va donc certainement pas faire complètement disparaître ce dispositif.

Il y a de fortes chances que certaines zones disparaissent et que de nouvelles voient le jour. Alors tout comme la loi Pinel a remplacé la loi Duflot, il y a de très fortes chances que le nom change mais que finalement on conserve peu ou prou le même esprit en 2022. Alors quoi faire ? Si vous avez encore des doutes, nous vous invitons à jeter un coup d’œil sur l’investissement immobilier à Lille qui est une métropole très révélatrice. Il suffit de cliquer sur ce lien pour en savoir plus. Très certainement, vous aurez envie de vous lancer dans l’aventure après la lecture de l’article.