Comprendre la notion de chevaux fiscaux pour l’immatriculation de votre véhicule

912
Comprendre la notion de chevaux fiscaux pour l'immatriculation de votre véhicule

Sur votre carte grise se trouve un grand nombre d’informations importantes pour votre fiscalité, dont des informations en termes de chevaux. Les chevaux fiscaux et les chevaux physiques ou vapeurs sont indiqués sur votre carte grise et servent à indiquer la valeur fiscale à payer. Voyons donc comment les chevaux fiscaux sont établis et ce qu’ils représentent en clair.

Chevaux fiscaux et chevaux physiques, quelle différence ?

Si nous vous parlons de chevaux fiscaux, ces derniers sont calculés et utilisés grâce aux chevaux physiques. C’est grâce à cette information que l’on peut se demander 8 chevaux fiscaux correspond à combien de chevaux en tout ?

A lire aussi : Quels sont les différents types de formules d’assurances automobiles ?

Les chevaux physiques, aussi appelés chevaux vapeurs sont la puissance physique de votre véhicule. Il s’agit là de la puissance qui garantit la vitesse maximale de votre véhicule et sa puissance de cylindré que l’on calculera en DIN. Cette puissance mécanique est importante dans le calcul de la valeur en cheval fiscal ou puissance fiscale.

Les chevaux fiscaux, aussi appelés puissance fiscale, sont la résultante d’une méthode de calcul qui se base sur la puissance du moteur d’un véhicule, le plus souvent une voiture, ainsi que ses émissions de carbone. Indiquée en CV, cette puissance fiscale sert à déterminer plusieurs prix.

A découvrir également : Avis des utilisateurs : Mini Cooper modèles à éviter

Les chevaux fiscaux, une valeur importante pour l’immatriculation et la fiscalité

L’utilisation des chevaux fiscaux contribue dans le calcul pour le prix de certaines opérations réalisées pour votre véhicule. Ces opérations incluent, par exemple, l’immatriculation des véhicules et le coût des taxes à donner à l’administration fiscale.

Pour que cette puissance fiscale soit utilisée, la voiture doit disposer de la puissance théorique du moteur dans ces informations pour que l’immatriculation et la fiscalité se fassent. Dans le cadre d’une immatriculation, on vous demandera votre puissance fiscale ainsi que d’autres documents et informations données.

Il en va de même pour le coût à payer dans vos taxes envers l’administration fiscale : plus un véhicule a une valeur fiscale haute, plus ce véhicule est susceptible de consommer et d’émettre.

Comprendre la notion de chevaux fiscaux pour l'immatriculation de votre véhicule

Calcul d’un cheval fiscal grâce à la puissance du moteur

Afin de pouvoir calculer les chevaux fiscaux d’un véhicule, il va vous falloir connaître les chevaux physiques de la voiture et de son moteur. C’est grâce à l’une de ces deux valeurs que vous allez pouvoir formuler votre calcul. La formule mathématique utilisée pour le calcul est alors relativement simple à exécuter :

On utilisera la formule Pa = (CO²/45) + (P/40)^1,6

Dans cette formule se trouve plusieurs données à comprendre, à savoir : que Pa représente la puissance fiscale en CV, que P représente la puissance physique en kW depuis son nombre en DIN et que le CO2 correspond à l’émission de CO² en g/km.

Si vous connaissez la puissance physique ou la puissance fiscale, vous aurez donc l’équation nécessaire au calcul pour identifier les chevaux fiscaux ou les chevaux physiques. Ce calcul de cheval fiscal vous permettra d’estimer les coûts de votre immatriculation et de votre taxe fiscale en gardant à l’esprit que, plus vous aurez de chevaux fiscaux, plus la taxe sera élevée.