Tout ce qu’il faut savoir sur le métier de plâtrier plaquiste

22

Avec le développement de produits secs (carreaux et plaques de plâtre), le métier de plâtrier plaquiste a véritablement évolué durant ces récentes années. Le professionnel est désormais spécialisé dans plusieurs domaines. Il peut intervenir autant pour les bâtiments neufs que sur de l’ancien. Il est sollicité suivant ses qualités et aptitudes, mais aussi ses honoraires et sa disponibilité.

La profession de plâtrier plaquiste

Le plâtrier plaquiste est un métier du bâtiment. Il a pour rôle d’enduire, d’isoler et de décorer. L’individu peut contacter une entreprise de plaquiste pour diverses prestations. Outre les travaux de plâtre traditionnel, il est aussi possible de faire appel aux services du professionnel pour qu’il assemble des plaques de plâtre par vissage sur ossature métallique ou en bois. Il peut aussi se servir de matériaux nouveaux tels que les cloisons alvéolaires, les cloisons en bois, ou même les cloisons métalliques.

Concernant la finition, il se charge d’apporter un aspect lisse aux surfaces brutes, afin de faciliter en même temps le travail aux peintres. À ce titre, il faut savoir que la mission décorative qui est désormais assignée au plâtrier lui confère le qualificatif de staffeur. L’entreprise de plaquiste peut intervenir pour plusieurs domaines (restauration, bâtiment public, isolation, déco, commerces, bureaux, etc.). Le métier de plâtrier plaquiste cache en réalité plusieurs spécialités. Le professionnel maîtrise les techniques traditionnelles et parvient aussi à mettre en œuvre les plaques de plâtre industrialisées.

Qualificatifs d’un bon plâtrier plaquiste

Le plâtrier plaquiste doit être soigneux et précis. Il doit avoir le sens de la méthode et une réelle aptitude à interpréter un plan. Il doit pouvoir se spécialiser dans plusieurs domaines. Le métier de plâtrier plaquiste permet d’allier technique et décoration. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on dit que c’est désormais un métier évolutif. Il invite à la diversité et pousse aussi les professionnels à s’intéresser de plus en plus aux matériaux et produits écologiques.

L’entreprise de plaquiste peut aussi intervenir pour la mise en place de faux plafonds et de cloisons, ainsi que pour l’isolation thermique par l’intérieur des murs.

Selon les matériaux utilisés et la configuration de la pièce, les honoraires du plâtrier plaquiste peuvent changer. Ils sont d’habitude compris entre 20 et 70 euros le m2. Concernant le plâtrier staffeur-ornemaniste, il peut faire varier ses tarifs selon la complexité des travaux et le temps consacré à la main-d’œuvre. Ce métier requiert de réelles compétences et de grandes aptitudes techniques.