La cigarette électronique est-elle un danger ou pas ?

13

La cigarette électronique est aujourd’hui devenue une tendance. De plus en plus en plus de personnes s’y mettent, car, jugé moins toxique pour la santé. Est-ce réellement le cas ? La cigarette électronique représente elle oui ou non un danger ? Retrouvez la réponse à cette préoccupation dans cet article. 

Qu’est-ce que la cigarette électronique ? 

Pour commencer, contrairement à ce que stipule le langage commun, la cigarette électronique ne se fume pas, mais se vapote.  

A découvrir également : Comment cultiver du CBD ?

Pour être plus clair, l’utilisateur de la cigarette électronique va aspirer de la vapeur obtenue par l’échauffement d’une solution liquide présente dans un flacon de recharge.

La cigarette électronique a été conçue de sorte à imiter la cigarette classique. L’orque l’utilisateur vapote, la LED s’allume imitant ainsi la braise. 

A voir aussi : À quoi servent les compléments alimentaires ?

De quoi est constituée la cigarette électronique ? 

Au cours du vapotage, les éléments ingérés par le vapoteur ou l’utilisateur résident dans le e-liquide. Ce dernier se compose de :

  •  L’arôme : c’est lui qui procure le goût à la vapeur. Il existe actuellement sur le marché, plus de 7700 variétés d’arômes
  • La nicotine : il permet de combler le manque si la cigarette électronique est utilisée dans le cadre d’un sevrage,
  • Le propylène glycol : il s’agit d’un liquide visqueux indolore employé aussi bien dans le secteur de l’industrie qu’en pharmacologie, en cosmétique et dans l’agroalimentaire. Il sert à renforcer l’arôme de la cigarette électronique. De même, il permet d’accentuer la sensation de contraction de la gorge,
  • De l’alcool et de l’eau

Y a-t-il des risques liés à l’utilisation de la cigarette électronique ? 

Il n’est plus à démontrer que les risques pour la santé de la cigarette électronique sont nettement réduits par rapport à la cigarette classique. 

En effet, la cigarette électronique ne contient pas les nombreux composés nocifs que contiennent les cigarettes classiques. Au nombre de ces substances toxiques, nous avons :  l’arsenic, le chrome et le benzène.

 Elle épargne aussi le vapoteur de la formation des goudrons issus de la combustion.

Néanmoins, il serait déraisonnable d’affirmer avec force que la cigarette électronique est totalement inoffensive, en particulier sur la santé respiratoire. En effet, la cigarette électronique représenterait un risque d’initiation tabagique. 

Il est considéré que l’autorisation de la cigarette serait une forme de normalisation de la consommation du tabac. En effet, les différents gouvernements craignent qu’en raison de l’image marketing positive de la cigarette électronique, beaucoup s’en servent pour l’introduction au tabagisme.

De plus, en 2014, l’OMS conclut dans un rapport que si la cigarette électronique se révèle être beaucoup moins néfaste pour la santé que la cigarette classique, elle n’en reste pas moins dangereuse notamment à l’égard des adolescents, mais également chez le fœtus dont la mère utilise ces produits.

On peut donc conclure que bien qu’un utilisateur de la cigarette électronique soit beaucoup moins exposé qu’un utilisateur de la cigarette classique, la cigarette électronique n’est pas pour autant conseiller. Ceci surtout en raison de ses impacts à long terme. Il faut aussi noter que les produits qui entrent dans sa consommation contiennent des substances nocives pas très bonnes pour l’organisme et qu’il faut surtout éviter.