Comment promouvoir sa start-up sans se ruiner ?

37
cadeau

Il existe plusieurs moyens de promouvoir sa start-up sans se ruiner : faire sa propre publicité sur les réseaux sociaux, utiliser des offres de bienvenue, des bonus ou des cadeaux, alimenter un blog. Découvrons des exemples de start-up canadiennes devenues aujourd’hui des entreprises d’envergure grâce à ces techniques qui ont largement fait leurs preuves.

La publicité sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un excellent vecteur de communication pour les start-up. Certaines choisissent la publicité payante et ciblée car son prix reste raisonnable sur certains réseaux, comme Facebook. D’autres s’appuient exclusivement sur le système de publications gratuites pour promouvoir leur activité. Le but de cette publicité consiste bien entendu à améliorer son référencement sur les moteurs de recherche et d’être ainsi davantage visible.

A découvrir également : Pourquoi est-ce nécessaire de miser sur le bien-être en entreprise ?

Ainsi, Article, start-up fondée en 2011 à Vancouver, vend des meubles design directement aux consommateurs. En 5 ans, elle devient l’entreprise canadienne connaissant la plus forte croissance. Pour pouvoir se passer d’intermédiaires, elle a largement utilisé Instagram et Facebook pour présenter ses nouveautés : ces publications sur ces réseaux ne lui coûtent rien et aujourd’hui, son compte Instagram avoisinne les 500 000 followers.

A voir aussi : Marché des changes : l’activité a bondi en 2019

Offres de bienvenue et bonus

Certaines start-up choisissent de proposer des offres de bienvenue ou des bonus à leurs nouveaux clients. Une stratégie qui fidélise les clients et donne une bonne perception de l’entreprise. Celle-ci ne dépense rien, puisqu’elle offre un rabais sur ses produits ou services. Une technique qu’utilisent notamment les compagnies aériennes ou les casinos en ligne au Québec, qui sont notamment évalués par Bonus.ca. Ce site actualise également les différents bonus et offres de bienvenue proposés par les casinos. Hopper, start-up montréalaise fondée en 2006, a d’ailleurs bien compris comment fonctionnent les compagnies aériennes : elle indique aux voyageurs le meilleur moment pour acheter son billet d’avion ou réserver un hôtel au meilleur prix, en se basant sur les rabais occasionnels pratiqués par les compagnies aériennes ou hôtelières. Aujourd’hui, Hopper emploie plus de 400 employés.

OVC Assurance trouve les meilleurs tarifs d’assurances dommages pour ses clients grâce à un réseau d’assureurs partenaires. Elle offre un rabais de 15% aux clients joignant leur assurance automobile et habitation.

Offrir des cadeaux

Le cadeau offert par les start-up pour fidéliser une clientèle peut être un cadeau physique (souvent un produit qu’elles fabriquent) ou un service gratuit. Un parti pris qu’a adopté Alliance Zone Inc. Fondée en 2013 à Longueuil, l’entreprise offre gratuitement des analyses du marché mondial des céréales, même si ceux bénéficiant de ses conseils n’achètent pas ses denrées alimentaires par la suite. Elle connaît aujourd’hui une croissance de ses revenus supérieure à 300%.

Alimenter un blog

De nombreuses start-up choisissent de créer un blog en parallèle de leur activité. Totalement gratuit, l’entreprise en profite pour prouver son expertise dans son domaine et le blog génère du trafic. Une technique payante pour Shopify, qui créée des sites d’e-commerce… et prodigue également des conseils d’e-commerce sur son blog. Fondée en 2006 à Ottawa, l’ancienne start-up emploie aujourd’hui plus de

4 000 personnes, son action a même atteint récemment une valeur de 771,81 dollars canadiens.

Outre les techniques évoquées, certains entrepreneurs choisissent d’autres moyens pour promouvoir leur start-up : inviter des experts reconnus sur leur blog (guest blogging), créer des webinars ou faire appel à des influenceurs sont autant de stratégies envisageables et efficaces pour parvenir à faire connaître son entreprise auprès d’une future clientèle.