Comment trouver un bon ETF ?

13

Les investissements et les placements boursiers ont toujours été réservés à ceux qui s’y connaissent. Mais depuis que le trading en ligne s’est vulgarisé, tout le monde peut désormais y prendre part. Investir dans les ETF est une tendance qui continue à gagner du terrain. L’on vous montre comment identifier le bon ETF sur lequel investir.

Introduction courte à l’ETF

Exchange Trade Fund, Trackers, fonds indiciel ou tout simplement ETF sont autant de noms pour parler d’une seule chose. Un ETF est un fonds d’investissement côté en bourse, donc vous pouvez en acheter et en vendre à tout moment. Un ETF est composé de plusieurs actions d’entreprises, ces dernières constituent l’indice à répliquer.

A lire en complément : Quels sont les services d'un centre d'appel ?

Investir dans un ETF est donc en quelque sorte investir dans des dizaines, voire des centaines d’actions de ces différentes entreprises cotées en bourse, mais à moindre coût. La performance d’un ETF est à la fois fonction des fluctuations de l’indice qu’il est censé répliquer fidèlement et de ses propres rendements.

 

A voir aussi : Comment fonctionne une offre d'achat ?

Les critères de choix d’un bon ETF

L’ETF est un placement qui vous permet de diversifier votre portefeuille. Pour tirer le meilleur parti de votre investissement, il est également conseillé de diversifier vos ETF. Voici les critères les plus déterminants :

ETF à indice large

D’une manière générale, il est plutôt recommandé d’opter pour un ETF avec un indice large. Comprenez par là largeur le nombre d’actions composant l’indice. Ainsi, investir dans un ETF S&P 500 ou un ETF Stoxx 600 vous ferait plus profiter des avantages de la diversification des 500 ou 600 actions/titres composant ces ETF.

Avec respectivement 500 et 600 des principales capitalisations boursières américaines et européennes, ces types d’ETF seraient les plus avantageux. Par ailleurs, il est généralement déconseillé de faire des placements dans les ETF reconnus volatiles. Les ETF « matières premières » sont par exemple à manier avec une très grande prudence.

Qualité de la réplication de l’ETF

Comme vous le savez déjà, un ETF a comme but de répliquer un indice de la manière la plus fidèle possible. C’est sur cette base que vous reconnaîtrez donc un bon ETF. Par contre, il faut distinguer les erreurs de réplications journalières et celles qui s’étalent sur le long terme.

Pour aller plus loin, vous pouvez également prendre en considération le type de réplication. Pour faire simple, vous avez 2 différents modes de réplication : réplication physique et la réplication synthétique.

Les frais de gestion du compte

Pour investir dans des ETF, vous devez forcément passer par un courtier ou une société de gestion. Chaque établissement applique des frais de gestion différents et peut se rémunérer sous forme de commissions. En bref, il faut privilégier les ETF qui engageront des frais de gestion en dessous de 0.5%.

L’effet de levier est à éviter

L’effet levier a pour conséquence de démultiplier les conséquences des hausses et des baisses de performance d’un ETF. Comme il s’agit d’un outil à double tranchant, il vaut mieux l’oublier. Sinon, il faut rester extrêmement prudent et n’y investir que très peu d’argent.

Admissibilité PEA ou Assurance-vie

Vous avez plusieurs choix d’enveloppes fiscales pour vos placements ETF. Sachez que tous les ETF sont compatibles avec l’Assurance-vie tandis que certains ne le sont pas avec le PEA. Les ETF sont donc également à choisir selon cette approche des avantages fiscaux de l’enveloppe.