Comment choisir la bonne équerre pour votre projet de bricolage ?

811

Lorsqu’on bricole, on a parfois besoin d’équerre. Si vous vous penchez dans la collection d’équerres, vous allez remarquer que les modèles ne sont pas identiques et vous vous en doutez que certains conviennent plus à certains types d’installation. Apprenons un peu plus sur ces équerres et découvrez nos conseils pour trouver la bonne équerre, l’équerre qui vous convient.

L’équerre en quelques mots

Dans le jargon du bricolage, l’équerre est un dispositif d’assemblage, même si on l’appelle couramment équerre de fixation. En effet, c’est à des équerres solides qu’on a recours pour assembler deux éléments ajustés formant un angle droit.

A lire aussi : Comment réinitialiser une porte de garage sectionnelle motorisée ?

L’équerre dont vous avez

Chaque type d’équerre a été conçu pour une installation spécifique. C’est pour cette raison que les équerres n’ont pas les mêmes formats et dimensions. Parmi celles-ci, on a :

  • L’équerre dite d’assemblage qui sert à assembler des éléments ou des pièces de menuiserie. Pour mettre ensemble deux pièces de meuble, vous pouvez alors prendre une équerre d’assemblage,
  • L’équerre murale qui sert pour une fixation au mur. C’est celle qu’on utilise en tant que support d’étagère.

À ce stade, vous connaissez déjà le type d’équerre dont vous avez besoin pour votre projet de bricolage, mais pour être sûre que vous avez pris la bonne équerre, vous devez vous assurer que les dimensions de l’équerre soient inférieures aux dimensions du support. Aujourd’hui, les fabricants proposent plusieurs coloris d’équerres, ce qui vous permet de trouver le modèle qui convient le plus à votre décoration intérieure.

Lire également : Quelles rénovations envisager à l’intérieur de votre maison ?

Les types d’équerres murales

Si vous avez besoin d’une équerre pour installer une étagère murale, vous pouvez aussi remarquer que les modèles proposés sont légèrement différents. En effet, vous pouvez tomber sur une équerre simple. Cette dernière est plus adaptée pour supporter de faibles charges.

C’est dans cette catégorie qu’on placera les équerres dites « pinces » ou « crocodile ». L’équerre renforcée, comme son nom l’indique, est renforcée et ces éléments de renforcements sont visibles au niveau de l’angle droit. Dans cette catégorie d’équerres, on peut trouver des modèles qui peuvent supporter des charges allant jusqu’à 100 kg.

Ainsi, pour ne pas vous tromper dans votre choix, référez-vous au volume et au poids que doit supporter l’étagère ou l’installation, mais aussi la nature du mur. La réussite de l’installation dépend en partie des équerres que vous avez choisies, mais vous ne devez pas non plus sélectionner au hasard les chevilles et les vis à utiliser.

La matière de l’équerre

L’équerre qu’elle soit type d’assemblage ou murale peut être en bois, en zinc, en fer, en inox, en laiton ou en acier galvanisé. Pour garantir la solidité de l’installation, on peut vous recommander d’opter pour les modèles en acier. Ils sont également esthétiques.

Côté solidité, les équerres en bois et en fer forgé peuvent également vous convenir. Les modèles en aluminium, eux, sont plus fins, ce qui fait qu’ils ne conviennent pas pour toutes les installations et il en est de même pour les équerres en plastique. Cependant, rappelons que l’aluminium est plus résistant à l’humidité et le plastique à l’eau.