10 erreurs à éviter lors de la gestion de vos finances bancaires

904

Peu importe vos revenus, une mauvaise gestion de vos finances peut vous donner l’impression de couler sous les dettes. Par conséquent, il est primordial d’adopter un comportement irréprochable en la matière. Voyons dans cet article 10 erreurs à éviter lors de la gestion de vos finances bancaires.

Ne pas limiter l’utilisation des cartes à débit différé

Les cartes à débit différé constituent un frein vous empêchant de bien gérer vos finances. Elles représentent en réalité une dette envers votre banque, qui fausse clairement la vision de votre solde bancaire, et donc de vos dépenses en cours de mois. Par conséquent, vous devez les réserver pour les frais professionnels remboursables par votre employeur.

A lire également : Comment fonctionne un contrat future ?

Ne pas maîtriser vos charges fixes

Avoir une excellente connaissance de ses charges fixes mensuelles vous permet de ne pas les minimiser. Si vous remarquez que vous dépassez déjà un ratio de 70 % de charges fixes mensuelles, il est nécessaire que vous revoyiez votre train de vie pour les adapter à vos revenus.

Continuez à s’endetter

Vous ne pouvez aucunement avoir la prétention de vouloir améliorer la gestion de vos finances bancaires en continuant de vous endetter. Faites l’effort de solder les arriérés de dettes et évitez-le au maximum afin de commencer une gestion solide et fiable.

A voir aussi : Quelles sont les banques les plus compétitives pour un crédit immobilier

Ne pas mensualiser toutes les dépenses

Puisque votre revenu est mensuel, il paraît logique que vos dépenses le soient également. Alors, mensualisez au maximum les dépenses dont les échéances ne sont pas toujours mensuelles.

Ne pas épargner au moins 3 mois de revenus en épargne disponible

Il est important de constituer rapidement une épargne équivalente à au moins voir plus de 3 mois de revenus. C’est, en effet, un outil indicateur de votre gestion de finances bancaires qui vous permet de faire face aux imprévus (sinistres, baisse de revenu, impôts, vacances,…).

Ne pas garder de bon lien avec votre banquier

Une erreur qu’on commet fréquemment est de ne pas entretenir une relation saine et régulière avec notre banquier. Si vous le faites, ce dernier sera comme un fournisseur de services, un véritable partenaire avec une communication franche et utile, au service de votre situation financière. Ce qui lui permettra d’être plus enclin à vous proposer des solutions des financements adaptées à des situations financières.

Cédez aux promotions aux dépens de votre trésorerie

Des fois, il est difficile de faire certains achats unitaires importants alors que ses mêmes achats faits en gros pourraient vous faire bénéficier des réductions considérables (lessives de 3 mois par exemple). Vous devez faire l’effort de ne pas dépasser votre budget pouvant conduire à entrer en découvert bancaire.

Gérer vos finances bancaires sans un budget prévisionnel

Chaque ménage doit construire un budget prévisionnel mensuel. Cela vous permettra de suivre régulièrement vos dépenses réelles par rapport au budget prévisionnel. Vérifiez cela au niveau de l’option «suivre ses comptes», afin de ne pas entrer en déficit budgétaire.

Ne pas mettre au moins 10 % de votre revenu en épargne

Cette erreur est impardonnable peu importe la situation que vous traversez. C’est la règle d’or à respecter par tous les salariés. Il est conseillé d’épargner même plus si vous en avez la possibilité, pas moins.

Ne pas dépendre du crédit

Le crédit est certes une solution pour les finances, mais également un frein pour son évolution. Évitez de dépendre du crédit (sauf en dernier recours) afin de maintenir une gestion parfaite et autonome de vos finances bancaires.