Comment faire du vin de noix ?

22
la fabrication du vin de noix

Le vin de noix est une boisson qui est beaucoup consommée dans les campagnes. Servant comme apéritif, il peut être conçu de façon traditionnelle. Pour réussir sa fabrication, il vous faut suivre certaines étapes. Découvrez dans ce guide les différentes phases pour réussir cette préparation.

Cueillir les noix

Pour préparer ce type de vins, il vous faut cueillir des noix vertes. Cette cueillette doit s’effectuer à un moment précis de l’année selon votre situation géographique. Lorsque vous êtes au sud de la France, le 24 juin qui est la date de la « Saint-Jean » est le moment idéal. Par contre au Nord, vous pouvez attendre jusqu’au 20 juillet pour la récolte des noix.

A découvrir également : Vous êtes enfermé dehors ?

Pour éviter d’être sali par les pigments, il est recommandé de vous munir de gants et de protéger votre vêtement. Pour vous assurer que les noix sont prêtes, vous pouvez piquer le fruit à l’aide d’une aiguille. En cas de résistance, il faut comprendre que celui-ci n’est pas encore assez vert. Vous pouvez risquer d’obtenir une boisson amère si vous cueillez les noix ainsi.

Rassembler les ingrédients

En dehors des noix vertes, vous avez besoin d’autres ingrédients pour préparer votre vin. Pour une quantité de 6 litres, vous devez réserver entre 30 et 35 noix vertes, 5 litres de vin (rouge, blanc, rosé) à une température de 13 °C. À cela, viennent s’ajouter un litre de cognac ou de rhum et un kilogramme de sucre. Ces ingrédients sont obligatoires pour la préparation.

A lire en complément : Quelle matière choisir pour votre portail de maison ?

Par ailleurs, il y a d’autres produits que vous pourrez également utiliser. Parmi ceux-ci, vous avez de la vanille (1 gousse), la cannelle (1 bâton), le clou de girofle (4) et l’orange (1).

Préparer le vin de noix

Une fois que vous avez à votre disposition les ingrédients cités précédemment, vous pouvez commencer la préparation. Pour ce faire, il faudra procéder au lavage et au séchage des noix cueillies. Elles doivent être ensuite coupées en quatre. Les coupures sont versées dans un bocal qui est équipé d’un couvercle.

Vous devez aussi couper en quatre l’orange et fendre en deux la gousse de vanille. Ajoutez-les en plus du sucre, du cognac, du vin dans le récipient contenant les noix vertes. Fermez ensuite le mélange et laissez tremper durant 50 ou 100 jours. Il est conseillé de le remuer à intervalle de deux jours.

Mettre en bouteilles le vin de noix

À la fin des cinquante ou cent jours, il faut filtrer en deux fois le mélange obtenu. Pour la première opération, vous pouvez vous servir d’un tamis ou d’une passoire. Le second filtrage se fera lors de la mise en bouteille et pour cela, un filtre à café est idéal.

Fermez les bouteilles avec les bouchons de liège et étiquetez-les en inscrivant la date de la mise en bouteille. Vous pouvez laisser vieillir la boisson durant deux années. Au-delà, sa consommation n’est plus conseillée à moins que la conservation ait été faite dans une cave.

 

En définitive, pour la fabrication du vin de noix, vous avez besoin des noix vertes, du sucre, de l’orange, du vin et de l’alcool. Vous pouvez également utiliser des clous de girofle et de la cannelle. Après avoir mélangé tous ses ingrédients, attendu le temps exigé et filtré le liquide, versez le tout dans des bouteilles.