Comment obtenir son niveau 3 en plongée ?

Effectuer un parcours de 100 m à l’aide de palmes, masque et tuba à la fin de ce parcours, descendre à une profondeur de 5 mètres et tenir une apnée de 20 secondes en déplacement, après une récupération de 10 secondes en surface, redescendre à la même profondeur et remonter un mannequin de 1,5 Kg de poids apparent, le remorquer, les voies respiratoires hors de l’eau sur une distance de 100 mètres. Un certificat médical de “non contre indication à la pratique de la plongée scaphandre” établit par un médecin avec une spécialité “médecine Hyperbare” ou “CES sportif”, sera conseillé pour cette formation. Durant la formation plongée n3 à Marseille vous allez apprendre à gérer des plongées profondes avec décompression en ayant a gérer tout à la fois le trajet, le stock d’air et la décompression. Mais ne vous précipitez pas pour investir : il est préférable de demander des conseils aux moniteurs avant tout achat (En particulier, il est préférable d’acheter des palmes avec des chaussons en néoprène en prévision des plongées en milieu naturel).

NOTA IMPORTANT : Il est recommandé aux moniteurs susceptibles de délivrer la « qualification de Plongeur Autonome Niveau IV » de s’assurer que les brevetés autonomes Niveau II candidats à cette qualification peuvent répondre aux exercices du groupe 6 du niveau II mis en place le 1er octobre 1982. Pas d’inquiétude, si vous n’êtes pas plongeur PADI, pour plonger avec eux, vous devrez juste présenter votre carte, paaseport ou tout autre justificatif de votre niveau de plongée, ils pourront ainsi estimer l’équivalence de votre niveau avec un niveau PADI. Attention aux limitations éventuelles pour les plongeurs Niveaux 1* et voir aussi ce document qui définit, entre autre, les ages minimum et le nombre de plongées pour que ces équivalences s’appliquent. Premier niveau de référence de la Fédération Française de Plongée, le cours de plongée Niveau 1 FFESSM vous permet de plonger jusqu’à 20m en France, encadré par un moniteur (PE1), ou jusqu’à 12m de manière autonome (PA1) .

Premier pas vers l’autonomie, le cours de plongée de Niveau 2 FFESSM permet d’acquérir en théorie comme en pratique, les différentes notions et règles de sécurité: prévention, détection et traitement des incidents de plongées. Vous apprendrez aussi à assurer la sécurité en cas d’incidents, en apprenant à transférer en grande profondeur votre savoir faire d’assistance à un plongeur rencontrant des difficultés telles que la narcose, l’essoufflement….

Il consolide les savoirs du N2, permet d’aller à une plus grande profondeur (60m) en autonomie, et même d’orgniser vous-même votre plongée ( en l’absence de directeur de plongée).

C’est ce niveau CMAS que l’on vous demandera à l’étranger (99 % des personnes à qui vous aurez affaire à l’étranger ne connaîtront pas les fédérations et associations purement françaises), c’est pourquoi c’est celui que nous prennons ici en référence. 8 – (Coefficient 4) A 40 mètres, se stabiliser à l’aide de la bouée de sécurité en se maintenant au même niveau d’immersion, signaler, recevoir et interpréter les signaux du code de plongée. En milieu naturel, le responsable d’une sortie club doit avoir la qualification de directeur de plongée (Niveau 5), le président du club et le directeur technique doivent être avertis et donner leur accord.

Le niveau 1 s’acquiert pendant l’hiver en piscine et se valide en milieu naturel par quatre plongées : Une personne titulaire du Niveau 1 est capable d’équiper son bloc, de plonger en compagnie d’un encadrant) dans la zone des 20 mètres sans problème (vidage de masque acquis, signes acquis, natation en surface acquise). Ces deux organisations n’ont passé un accord officiel qu’en ce qui concerne les niveau d’entrée en formation pour les passerelles de l’une à l’autre (voir plus bas ou directement ce document).

Source : . Avec le cours de plongée niveau 3 à Marseille, vous apprendrez en un stage de plongée sous-marine accéléré les techniques et comportements nécessaires pour vous permettre d’accéder à la plongée N3, c’est à dire l’autonomie toute profondeur jusque 60 mètres avec un ou deux autres plongeurs de niveau 3 au minimum. Elle doit donner au jeune l’envie d’acquérir les compétences pour accéder progressivement à l’espace 0-20mètres sous la direction d’un guide de palanquée. Ceci dit, toutes les plongées de nos partenaires sont guidées, et on doit normalement vous mettre dans le même groupe que les Open Water PADI (plongées limitées à 18m), d’autant que les PADI Scuba Divers sont rares. La meilleure façon de se former au niveau 3 est de commencer par engranger beaucoup d’expérience, notamment en autonomie et aussi en profondeur, avec par exemple une formation plongée Rescue Diver complétée idéalement par quatre à cinq modules de spécialités dont la spécialité profonde ou PA40 (Plongeur Autonome à 40 mètres) afin de totaliser un minimum de 40 plongées, puis de suivre un stage de formation plongée sous-marine niveau 3 qui peut se faire à partir de 4 jours selon vos aptitudes et expériences.

Pour couvrir vos frais personnels en cas d’accident, nous conseillons de prendre une assurance complémentaire (la fédération en propose, nous demander) ou demander à votre propre assurance si la plongée est couverte dans votre contrat.

7 – Epreuve non cotée : faite ou non faite A 40 mètres : en maintenant son niveau d’immersion, enlever le masque, effectuer au moins 2 cycles ventilatoires, remettre le masque et le vider.

C’est un cour de rafraîchissement, théorique et pratique en milieu protégé, au cours duquel un moniteur vous rappellera et reverra avec vous les fondamentaux de la plongée. Il n’y a donc pas de règles absolues, et ce sera toujours à l’appréciation du centre de plongée PADI de vous mettre dans tel ou tel groupe, avec telles ou telles prérogatives. A partir de 18 ans, et enfin l’autonomie, à vous la joie de partir sans moniteur, enfin tout de même accompagné d’un ou de deux plongeurs niveau 3 minimum, vous gouterez au plaisir de descendre à 60m, aller voir des épaves, des tombants… . Les deuxième serviront à répondre à la question : « je suis tel niveau de telle organisation de plongée, à quel niveau de plongée d’une autre organisation puis-je me former .

Lors de cette première immersion dans le “monde du silence”, vous apprendrez également à manier le matériel de base de la plongée en bouteille, composé d’un masque, de palmes, d’une combinaison et d’un gilet de flottabilité, ainsi qu’un détendeur, qui vous permet de respirer l’air contenu dans la bouteille.

Le club qui délivre un brevet FFESSM (Niveau I, II ou III) est tenu de remettre au nouveau diplômé un bordereau provisoire qui lui permet, après envoi au siège national de la FFESSM, de recevoir sa carte CMAS. La France conserve une particularité franco-française dans le système de plongée international, bien ou mal, l’objet de cette page n’est pas d’en juger mais de vous aider à vous y retrouver dans les méandres des équivalences. Un plongeur CMAS 1 étoile avec 9 plongées dont 1 plongée de nuit, 1 plongée d’orientation et une plongée de profondeur supérieur à 18m, peut entrer en formation PADI Rescue Diver (voir ce document).

Pour cela, heureusement, les différentes organisations ont depuis longtemps passé des accords d’équivalence pour ne pas pénaliser les plongeurs de telle organisation allant plongée dans un centre de plongée affilié à une autre organisation. Le RIFAP, acronyme de ‘Réactions et intervention face à un accident de plongée’, est comme son nom l’indique le brevet de secourisme et de sauvetage en mer conçu pour la plongée sous-marine.  Avec cette certification, il est possible de plonger jusqu’à 20m en autonomie (PA1) avec un binôme de niveau 2 minimum, ou jusqu’à 40m accompagné d’un guide de palanquée (PE3). La formation Niveau 1 offre au plongeur la possibilité de découvrir le milieu sous-marin et lui apprendre à préparer son équipement, les différentes techniques de mise à l’eau et les principaux éléments de communication.

Le temps nécessaire à l’acquisition des compétences du niveau 2 et 3 est plus difficile à quantifier : les exercices demandés et le nombre de plongées techniques à effectuer ne peuvent s’acquérir qu’en fonction du temps disponible de chaque plongeur.

Sur toutes les mers du monde, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs centres de plongée, pour leurs qualités pédagogiques, leur patience, leur convivialité et leur respect des règles de sécurité et de l’environnement.

11- (Coefficient 2) Savoir exécuter les noeuds marins usuels, manoeuvre d’appareillage de mouillage et d’accostage d’un bateau, règles élémentaires de sécurité et de navigation en mer. Pour cet exercice, la descente est considérée comme parfaite si elle est rectiligne, la plus proche possible de la verticale, effectuée à vitesse régulière et sans rotation autour de l’axe de descente. Même s’ils sont encore minoritaires en France et dans les DOM-TOM, les centres de plongée autour du monde sont estimés être à 95 % affiliés à PADI. Les formations qui vous seront dispensées auront pour objectif de vous faire prendre conscience de ces risques mais surtout de vous apporter les techniques et les réflexes qui vous permettront de les maîtriser ou en tout cas, de les faire fortement diminuer.

La FFESSM (Fédération Française d’Études et de Sports Sous Marins) est affiliée à l’organisation internationale et mondialement connue CMAS (Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques). Si vous êtes niveau 1, on pourrait donc vous demander de plonger avec les Scuba Divers PADI (niveau PADI de plongeurs non-autonome, comme les niveaux 1, mais limités à 12m de profondeur). Si vous avez été diplômé par une autre organisation de plongée en France, grâce au tableau ci-dessous (issu de l’arrêté de 1988), vous pourrez connaître votre niveau de plongée à la CMAS. Les organisations de plongée françaises situent leurs niveaux de plongeurs par rapport aux niveaux de prérogative de plongeur définis par la loi (arrêté de 1998, intégré au code du sport dans l’ l’arrêté du 28 février 2008).